Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2014 6 05 /04 /avril /2014 10:03

 

 

 

orchidée

 

 

 

Mon collègue de français a beaucoup d'humour
et de bons souvenirs des maths!

Voici le poème qu'il a proposé
à ses élèves de sixième.

Je vous laisse lire ce poème.


Quarante enfants dans une salle
Un tableau noir et son triangle
Un grand cercle hésitant et sourd
Son centre bat comme un tambour
Des lettres sans mots ni patrie
Dans une attente endolorie
Le parapet dur d'un trapèze,
Une voix s'élève et s'apaise
Et le problème furieux
Se tortille et se mord la queue
La mâchoire d'un angle s'ouvre
Est-ce une chienne ? Est-ce une louve ?
Et tous les chiffres de la terre,
Tous ces insectes qui défont
Et qui refont leur fourmilière
Sous les yeux fixes des garçons.

Jules Supervielle

A bientôt.

Alexomy3

 

 

 

 

 

 

 

Jules Supervielle (16 janvier 1884 - 17 mai 1960) était un poète et écrivain franco-uruguayen. Il est mort à l'âge de 76 ans. Jules Supervielle s'est toujours tenu à l'écart des Surréalistes qui régnaient sur la première moitié du XXe siècle (rappelons que le Manifeste d’André Breton date de 1924). Désireux de proposer une poésie plus humaine et de renouer avec le monde, il rejetait l'écriture automatique et la dictature de l'inconscient, sans pour autant renier les acquis de la poésie moderne depuis Baudelaire, Rimbaud et Apollinaire, ainsi que certaines innovations fondamentales du surréalisme. Attentif à l'univers qui l'entourait comme aux fantômes de son monde intérieur, il a été l'un des premiers à préconiser cette vigilance, ce contrôle que les générations suivantes, s'éloignant du mouvement surréaliste, ont mis à l'honneur. Il a anticipé les mouvements des années 1945-50, dominés par les puissantes personnalités de René Char, Henri Michaux, Saint-John Perse ou Francis Ponge, puis - après la parenthèse avant-gardiste des années 1960-70 - ceux des poètes désireux de créer un nouveau lyrisme et d'introduire une certaine forme de sacré ou, tout au moins, une approche plus modeste des mystères de l'univers, sans remise en cause radicale du langage : Yves Bonnefoy, Edmond Jabès, Jacques Dupin, Eugène Guillevic, Jean Grosjean, André Frénaud, André du Bouchet, Jean Follain, pour ne citer qu'eux. Ses admirateurs ou successeurs spirituels se nomment René Guy Cadou, Alain Bosquet, Lionel Ray, Claude Roy, Philippe Jaccottet ou encore Jacques Réda… - See more at: http://www.poemes.co/jules-supervielle.html#sthash.kcfUvsFN.dpuf

Partager cet article

Repost 0
Published by alexomy - dans Amitié
commenter cet article

commentaires

dany sailly 09/04/2014 16:18


Hier  j'ai fait connaissance  de deux aminautes ; superbe journée  bises ma belle



dany sailly 08/04/2014 06:51


bien rigolé avec ton enigme !!!!!!!!!!!!   voila la semaine est en route, j'aime cette poésie  hihihihi    j'espère que la semaine restera ensoleillée , je
te souhaite bon courage  big bises



Soizig la Dinannaise 05/04/2014 15:34


J'aime beaucoup


Bisous


Françoise

Bienvenue Sur Mon Blog

  • : Le blog d'alexomy
  • Le blog d'alexomy
  • : un blog d'amitié et d'échange. Rêver, voyager, cuisiner, blaguer...
  • Contact

Alexomy

  • alexomy
  • Je suis une femme sensible peu être un peu trop. Je suis accro à mon enfant et à mon mari que je remercie de me pardonner du temps que je consacre à mon blog.
  • Je suis une femme sensible peu être un peu trop. Je suis accro à mon enfant et à mon mari que je remercie de me pardonner du temps que je consacre à mon blog.

Ma maxime préférée

 


bienvenue-ours.gif


bouquet-de-roses-rouges.jpg

       Les idiots sont sûrs d'eux
  les gens sensés doutent toujours.

la-campagne.jpg

Recherche

Texte Libre

Archives

visiteurs du blog

horloge de l'amitié

Blagues Cuisine Et Bonne Humeu

sudoku